Les Abruzzes

L’Aquila est la capitale administrative des Abruzzes, dont les autres provinces sont Chieti, Pescara et Teramo.
C’est la treizième plus grande région d’Italie par la superficie (10 800 km²) et la quatorzième par la population (1,3 millions d’habitants).
Les vignobles couvrent 33 500 ha dont 11 500 ha en DOC.
La production annuelle est de 4 millions d’hl, incluant 19% en DOC dont les deux tiers en vin rouge.

Dans une nation aux si nombreuses appellations, les Abruzzes offrent aux amateurs de vins une simplicité rafraîchissante. Les deux anciennes DOCs régionales pour le Montepulciano d’Abruzzo et le Trebbiano d’Abruzzo ont été complétées par une appellation pour le Controguerra qui peut comprendre une douzaine de cépages.

Les Abruzzes, qui sont constituées de deux tiers de montagnes et d’un tiers de collines, peut se vanter de disposer de conditions naturelles pour les vignobles extrêmement favorables. Les vignerons favorisent essentiellement le Montepulciano et le Trebbiano, ainsi que des cépages très productifs pour les vins en vrac et de table (la région a les plus forts rendements moyens de toute l’Italie), et expérimentent par ailleurs des variétés étrangères de manière tout à fait convaincante.

En dépit de la simplicité apparente du système de DOCs de la région, certains détails de la production des Abruzzes méritent d’être explicités. Le cépage local Montepulciano (à ne pas confondre avec la ville de Toscane qui produit le Vino Nobile) a un caractère très persuasif qui lui a fait gagner de nombreux admirateurs au niveau international.

Dans certaines parties des Abruzzes, notamment dans les coteaux du nord de la province de Teramo (où il peut être appelé Colline Teramane), le Montepulciano devient un rouge d’un caractère irrésistible, plein et même robuste, avec une certaine capacité de vieillissement mais également avec cette indiscutable souplesse qui le rend tout à fait apte à être bu jeune. Dans les terres plus hautes, ou alors issu de vignobles à hauts rendements, les vins tendent à être plus légers, souvent plus adaptés au Cerasuolo, un rosé vigoureux à la couleur de cerise.

La plupart des Trebbiano est basée sur le cépage toscan très prolifique, qui fait des blancs légers et assez acides aux arômes subtils. Quelques rares vignerons travaillent encore le « vrai » Trebbiano d’Abruzzo (qui peut être ou non de la famille du Bombino Bianco des Pouilles) et ont réussi à faire un Trebbiano remarquable en profondeur et texture, avec une propension à développer une certaine complexité après quatre ou cinq ans, voire plus, de vieillissement. Mais ces vins ne sont pas facile à trouver.

Outre les trois DOCs, les Abruzzes proposent également neuf zones IGT. Il s’agit de :

    Les DOCs

  • Controguerra
  • Montepulciano d’Abruzzo (Colline Teramane)
  • Trebbiano d’Abruzzo
    Les IGTs

  • Alto Tirino
  • Colli Aprutini
  • Colli del Sangro
  • Colline Frentane
  • Colline Pescaresi
  • Colline Teatine
  • Del Vastese (ou Histonium)
  • Terre di Chieti
  • Valle Peligna

Quelques bonnes bouteilles des Abruzze

620513_LRG

San Clemente Bianco Zaccagnini

605780_LRG

Vallee d’Oro Cantina Tollo

620512_LRG

San Clemente Rosso Zaccagnini

620412_LRG

Montepulciano d’Abbruzzo Rosato Zaccagnini